Le voyageur et ses masques : l’exemple des Suédois de Pierre-Jean Grosley

  • Antoine Eche Université Mount Royal/ ICD Tours
Mots-clés: Pierre-Jean Grosley, Italie, études de la réception

Résumé

Dans une époque où l’anonymat est de mise mais où son application au genre référentiel risque de nuire à l’entreprise, la mise en scène utilisée par Pierre-Jean Grosley dans la relation de son voyage en Italie pose question. Pourquoi un homme de lettres connu et respecté irait-il se dissimuler derrière le masque de deux voyageurs suédois ? L’étude de la réception de son récit dans la presse apporte des éléments de réponse qui sont ici confrontés aux pratiques auctoriales de Grosley dans l’ensemble de sa carrière.
Publiée
2018-01-26