Où commencer ?

Fred Guzda

Résumé


Commencer, chacun de nous sait ce que cela veut dire, et nous pouvons tous assigner à nos actes et aux événements de notre vie, ainsi qu’à notre vie elle-même, un commencement, sans qu’il soit pour cela préalablement nécessaire d’avoir à s’expliquer, avec soi-même ou avec autrui, sur ce que commencer signifie. Et c’est d’ailleurs préférable. Car dans le cas contraire, toute tentative d’éclaircissement se heurte inévitablement au fameux paradoxe de la question de la définition du temps qui avait déjà troublé saint Augustin. De fait, commencer et définir un commencement s’avèrent, comme les deux faces d’une même pièce, tout à la fois incompréhensibles l’un sans l’autre et insuperposables l’un à l’autre. Cette aporie est peut-être celle qui décrit d’autant mieux la possibilité de tout commencement qu’elle la mesure à notre impossibilité de le saisir, sinon comme un recommencement sans origine.


Mots-clés


temps

Texte intégral :

ART-Guzda


DOI: https://doi.org/10.29173/cf151

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Tous droits réservés (c) 2014 Fred Guzda

Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 Licence Internationale.


Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.