Les Slaves du sud au prisme des Lumières et du romantisme

  • Jean-Jacques Tatin-Gourier Université de Tours
  • Jasmina Nikcevic Université du Monténégro
  • Dragan Bogojevic Université du Monténégro

Résumé

Les auteurs s’intéressent à l’impact culturel français dans la péninsule balkanique entre 1750 et 1850  au travers des figures de passeurs culturels (Velestinlis, Boskovic, Zoïs)  mais aussi de lieux de convergences et de diffusion d'idées (Raguse, Laybach, Vienne) ayant contribué au développement identitaire des Slaves du sud. Les effets de cette diffusion resteront assez méconnus en France jusqu'à la moitié du XIXe siècle où se développe alors un intérêt académique pour la slavistique.

Publié-e
2019-12-20