Motivations de l’alternance codique dans le contexte de classe de langue étrangère

  • Harriet Haggerty Université de Calgary

Résumé

Cet article a pour objectif d’analyser les motivations de l’alternance codique (désormais l’AC) en classe de langue étrangère en général, et plus particulièrement, dans la salle de classe de français langue étrangère. Dans la classe de langue étrangère, l’AC se manifeste principalement dans deux contextes : à savoir, qu’elle peut avoir lieu entre les apprenants eux-mêmes et aussi entre l’enseignant et ses apprenants. De ce fait, nous avons abordée cette question des motivations de l’AC en classe de langue de deux perspectives : celle de l’enseignant et celle de l’apprenant. Les résultats de l’étude nous montrent que le passage d’une langue à l’autre en classe de langue étrangère répond à des besoins divers et remplissent les fonctions multiples. En effet, l’AC n’est plus considérée comme une forme d’incompétence langagière, mais au contraire, une stratégie communicative et une compétence bilingue, voire plurilingue à développer à des fins pédagogiques et d’apprentissage.

Publié-e
2020-05-23