Autorité féminine, voix masculine : l’égalité des sexes au dix-septième siècle

  • Tabitha Spagnolo Université de Lethbridge

Résumé

Cette contribution s’intéresse à quelques stratégies textuelles et théoriques employées au dix-septième siècle par Marie Le Jars de Gournay (1565-1645) et François Poullain de la Barre (1647-1725). Ces derniers  se sont impliqués dans la très longue « querelle des femmes ».  Gournay et Poullain étaient d’ardents défenseurs de l'égalité des sexes et s’appuyaient tous deux sur le même héritage polémique établi par Christine de Pisan (1364-~1430) et Henri Corneille Agrippa (1486-1535) entre autres. Or, chacun s’exprimait depuis une positionnalité propre à son sexe, son origine et ses préjugés socioculturels tout en exploitant différentes approches rhétoriques pour exprimer sa perspective avec plus ou moins de succès. Nous traiterons de l’importance des contributions et de l’influence de ces deux auteurs en fonction des antécédents sociaux, éducatifs, sexuels, etc. Ils participaient au même débat avec des attentes manifestement différentes du public / lectorat et de réception. Les auteurs, leurs textes et le contexte méritent d’être étudiés de nouveau.

Publié-e
2020-05-23