Alexandre Csoma de Kőrös, le traducteur-rhinocéros

Gilles Mossière

Résumé


Pour répondre au thème de la journée d’étude sur la figure du traducteur/de la traductrice, nous présenterons Alexandre Csoma de Kőrös (1784-1842). Personnage peu connu internationalement, c’est une figure historique incontournable de sa Hongrie natale pour avoir établi le premier dictionnaire tibétain-anglais, et ce faisant créé le domaine de la tibétologie. Dans cet article, nous nous inspirerons de la biographie de Sylvain Jouty intitulée Celui qui vivait comme un rhinocéros: Alexandre Csoma de Kőrös (1784-1842), le vagabond de l’Himalaya pour traiter de la figure du traducteur en tant que rhinocéros, par rapport à des figures métaphoriques plus courantes comme celles du « voyageur » ou du « passeur ».

Mots-clés


Csoma de Kőrös;études tibétaines; traduction

Texte intégral :

ART-MOSSIERE


DOI: https://doi.org/10.29173/cf301

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




Tous droits réservés (c) 2015 Gilles Mossière

Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 Licence Internationale.


Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.